Afficher l'image d'origine

présentation de la wilaya

I-PRESENTATION GENERALE DE LA WILAYA

La wilaya de Mila se situe au Nord Est de   l'Algérie et occupe une superficie totale de 3480 , 45 Km² soit   0,14 %   de la milasuperficie du pays , la population de la wilaya est estimée dans l’annee 2011 par 810370 . le chef lieu de wilaya est distant de 50 km de constantine, de 100 km de jijel et de 450 km de capital Alger.la wilaya de mila est limitée de

1-Limites territoriales :

*Au nord par la wilaya de jijel

*Au nord-Est par la wilaya de skikda

*Au l’ouest par la wilaya de setif

*Al’est par la wilaya de constantine

*Au sud – Est par la wilaya d’oum El Bouagh.

*Au sud par la wilaya de Batna.

2-Organisation administrative :

*13 Daira.

*32 Communes.

3-Relief

Le relief de la wilaya est caractérisé par une diversité de paysages. On y trouve :

*Des massifs montagneux dans la partie nord de la wilaya dont l’altitude la plus élevée est 1600m.

*En dessous des communes limitrophes avec la wilaya de Jijel, le relief est caractérisé par des collines et des piémonts.

* la partie centrale de la wilaya comporte de hautes plaines.

*Au sud, on trove des massifs montagneux d’une altitude de 1400m.

04-Climat

Le climat de la wilaya est caractérisé par des étés secs et chauds et de hivers froids et humides.

La pluviométrie varie entre 700mm/an dans la zone montagneux, 350mm/an au sud et 400 à 600mm/an dans la partie centrale.

05-L’hydrographie

L’hydrographie est caractérisée par un réseau dense cconstitué de cours d’eau alimentaant l’oued Endja, l’oued El kebir et l’oued El Rhumel.

06-Agriculture

Le territoire est essentiellement agricole. On distingue les grands parcellaires d’Oued-Athmania, Aïn –Mellouk, Nord de chelgoum-laid, de Tibergunet.

07-Secteur industriel

Entreprises du secteur public :650 emplois.

Le secteur privé : 1405 emplois.

 


 

08-Historique

Le peuplement de la région de Mila de la préhistoire date de la préhistoire en raison de ses terres très fertiles ,de son agréable climat et de ses nombreuse sources d’eau.ceci a nourri les convoitises coloniales .la fondation de la ville de Mila remonterait en 256 après JC .Elle fut l’une des quatre bases militaires qui assuraient la protection de Cirta . D’autre source indiquent que la ville de Mila à été édifiée deux ou trois siècles avant jésus-Christ , a son endroitt actuel , par les royaumes numides .Elle serait baptisée (Milo) du nom d’une reine berbère. Elle a pris   plusieurs dénomination .On cite entre autre MILEV signifiant mille source d’eau, Milium, moliun, Médius, Milah

Mila serait l’une des plus anciennes cités édifiées en algérie .les les civilisations qui se sont succédées ont laissé leurs empreintes dans cette ville et lui donnent un cachet cosmopolite .

Avec la chute de l’empire Romain , les vandales envahissent l’Afrique du nord et furent combattus par les byzantins. Ces derniers ont établi leur civilisation et ont répandu la Chrétienne. Le géographe Léon fut converti au pontificat.

Mila fut conquise par Bélisaire qui construit de grands monuments de pierre taillée dans les montagnes environnantes, des aqueducs et de vastes jardins. Mila conserve à ce jour des pans de la cité romaine.

Mila a connu un niveau de développement appréciable particulièrement dans le domaine agricole qui est favorisé par la disponibilité des sources d’eau. Elle fut qualifiée de reine des céréales et du lait.

La présence Byzantine dura jusqu’en 674 ap-jc et la ville de Mila fut conquise par ABOUMOUHADJER DINAR. On attribue au conquérant musulman la construction de la mosquée de Sidi Ghanem qui est des plus anciennes de l’Afrique du nord.

Au 10 eme siécle elle fut la guerriére des régions montagneuses. La centre de rayonnement a été le territoire d’ldjekane dépendant de Guedjal sis à Sétif et qui englobe les régions de Mila, Ferdjioua.

Mila connut un développement avec la conquête musulmane. La ville a été Mila connut un dévloppemt avec la conquête musulmane. La ville a été fortifiée de six portes : celle située à l’Este est dénommée Bab El Arous ou porte de la porte de la conquête. Une source appelée source du pays « LBALED » qui coule de nos jours a 2t2 realis2e 0 cote de la mosqu2e mitoyenne 0 la maison de l’Emirat.

Sous l’empire Othomane, la région connut une récession et des soulévements populaire provoqués par un lourd systéme d’imposition.

L’armée coloniale française conquit la ville de mila en 1837. A la suite de la confiscation des terres , la population fut poussée à l’exil notamment vers le Moyen Orient (Syrie). A l’instar des autres régions d’Algérie, Mila participa aux différents soulèvements populaires. Avec la naissance du mouvement national, la region de Mila connut un développement intense de l’activité politique.

 

magroocacqsafexcacialgexcnrcservext

 Adresse: Cité ben mahdjoube rue zeghaia Mila,    Tél: +213 31-46-82-84;   Fax:+213 31-46-82-83;

 E-Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.